Translate

mardi 12 septembre 2017

Des casques bleus dans le Donbass ?


Le 05 septembre, le président de la fédération de Russie a proposé le déploiement de casques bleus dans le Donbass.

Cette proposition de Vladimir Poutine prend une nouvelle fois de court ses interlocuteurs, plus obsédés à faire monter les tensions aux frontières de la Russie avec leurs pseudos manoeuvres dites de "défense". Il suffit de voir les bouffées délirantes des dirigeants Suédois pour les exercices militaires qui se déroulent actuellement dans leur pays, Aurora17, pour comprendre que nous n'allons pas vers une période de paix, mais bien vers des moments beaucoup moins agréables letemps

Par contre, attention, si la Russie fait des manoeuvres militaires, branle-bas le combat dans les rédactions des kapos atlantistes (voir ici et  )

Comme pour la Syrie, l'Iran, le Venezuela ou encore la Corée du Nord, le pouvoir Anglo-Américain (city et wallstreet), a besoin de se créer des ennemis pour continuer à perdurer et imposer son idéologie libérale. Cette politique de diabolisation d'ennemis fantasmés permet par la peur de détourner l'attention des occidentaux sur leurs véritables ennemis. A savoir les oligarques qui les exploitent, les volent, leur mentent et au final, finiront, avec leurs consentements, à les réduire en esclavage "volontaire". L'esclavage par l'usure...Bienvenue dans le monde merveilleux des Rotschilds and co !
ça tombe bien, en France les électeurs viennent d'élire un de ses anciens (?) employé (macron1er).

Pour en revenir aux casques bleus, cette proposition a le mérite de créer un petit "buzz" et de peut-être faire avancer les négociations entre les Républiques du Donbass et le régime de Kiev. J'en doute, mais, pourquoi pas ?
Mais cette proposition n'est pas nouvelle. En 2015 déjà, la junte putschiste de Kiev réclamait le déploement de casques bleus. Bon, en même temps, à ce moment-là, l'armée ukrainienne était en train de se faire déboiter  dans le chaudron de Debalsavo et venait de se faire botter correctement les fesses de l'aéroport de Donetsk. En clair, ça sentait le roussi pour les putschistes de Kiev, et Porochenko était prêt à proposer n'importe quoi pour sauver son trône ! D'où Minsk 2 en février 2015.

En septembre 2015, Poutine avait déjà fait cette proposition rfi
En clair nous tournons en rond, et pendant ce temps-là, ce sont les civils du Donbass qui paye l'addition.
Car cette proposition qui semble bien entendu intéressante, ne sera pas voté au conseil de sécurité.
Pourquoi ?
Pour plusieurs raisons. La Russie propose l'envoi de casque bleu dont la mission sera de protéger les membres de l'o.s.c.e (qui va protéger les casques bleus ! LOL !) dans leurs missions d'observation et de contrôle des dépôts où son censé être stocké les armements interdits lors des accords de Minsk 2 (tout calibre supérieur à 100mm doit se trouver à plus de 30 kilomètres de la ligne de front)

Proposition bien entendu rejetée par le régime de Kiev, qui désire que les casques bleus se déploient partout, y compris à la frontière russe. C'est complétement ridicule ! Quels intérets de déployer des casques bleus à Torez par exemple ? Il n'y a aucun combat ! Si casques bleus il doit y avoir, c'est précisément sur les points chauds de la ligne de front.
De plus la Russie souhaiterait qu'il y ait des casques bleus russes. Comment dire...Kiev n'est pas d'accord.

Je vais être objectif et il faut reconnaitre que si des troupes de l'o.n.u devaient se déployer sur le front aux côtés de l'o.s.c.e, il ne faut clairement pas de Russes parmi eux.

Maintenant, il ne faut pas non plus de membres de l'otan parmi ces casques bleus ! Il faut être sérieux. L'otan forme, arme et finance les troupes du régime de Kiev qui bombardent et tuent des civils dans le Donbass depuis trois et demi. Il me semblerait malvenu que des soldats lettons, italiens ou français puissent venir ici jouer aux soldats de la paix, alors que directement ou indirectement ils sont partie prenante dans ce conflit.

De plus, quid des territoires occupés de l'oblast de Donetsk et Lugansk ?
Nous les abandonnons ? Ils vont-être contents les habitants de Marioupol ou d'Advedka !

En clair, rien n'avance dans le Donbass, le conflit reste gelé, les morts, même si le front est globalement "calme", continue de s'accumuler et la sortie du tunnel semble décidement bien loin.

Pour l'instant, le "spectacle" se déroule en Corée, mais comme pour la Syrie et le Donbass, Washington et ses complices maintiennent à feu doux ce conflit histoire de créer des points de fixation et d'attention à la Russie, mais aussi à ses alliés.

Les six mois qui viennent, vont être particulièrement stressants avec l'élection présidentielle en Russie, où l'oligarchie atlantiste va redoubler d'efforts pour continuer à semer le KO aux frontières de la Russie histoire d'essayer de perturber cette échéance électorale. Pour rappel, la Russie a aussi une frontière commune avec la Corée du Nord.


Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                     Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), 
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Western Union 








vendredi 8 septembre 2017

Donbass: 08 septembre 1943/08 septembre 2017. Commémoration à Donetsk avec les vétérans


Aujourd'hui avaient lieu les commémorations de la libération du Donbass de l'occupation nazie et de ses complices.
Cette cérémonie s'est déroulée ce matin dans le parc de la culture slave à Donetsk.
Cet hommage comptait parmi les officiels de la République populaire de Donetsk (DNR), le maire par intérim, Alexei Kulemzin, au premier plan sur cette photo.
En plus des officiels, des vétérans étaient présents lors de cet hommage solennel, pour célébrer tous ensemble, la libération du Donbass le 08 septembre 1943.
Une minute de silence fut observée à la mémoire des soldats de l'armée rouge qui sont morts lors de cette bataille contre l'envahisseur nazi.
Plusieurs discours furent prononcés dont un par un vétéran qui a fait le parallèle entre 1943 et la lutte héroique que mène une nouvelle fois le peuple du Donbass contre les troupes du régime de Kiev depuis 2014.
Deux chanteurs, dont un tout jeune garçon, ont chanté une chanson en hommage à leurs illustres ainés, le tout dans une communion émouvante avec le public présent à cet hommage (environ 2000 personnes).
Pour un petit cours d'histoire, je vous invite à lire l'article de Wikipédia sur la bataille du Dniepr, dont faisait parti le Donbass Lien
Une petite vidéo sur la cérémonie:


A titre personnel, le 08 septembre est aussi un jour particulier. Effectivement, un an après la libération du Donbass, ma ville natale, Besançon était à son tour libéré de l'occupant nazi Lien
D'autres photos sur ce Lien

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                              Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon PAYPAL 
Western Union 

jeudi 7 septembre 2017

Portrait du Donbass: Philippe Khalfine, volontaire français dans le Donbass


Philippe Khalfine, jeune volontaire français de 25 ans, est venu avec ses idéaux, ses espoirs et son coeur en mars 2015. Sa soif de justice l'a guidé jusque dans le Donbass suite aux événements qui ont secoué l'Ukraine, après la révolution colorée lors de l'hiver 2013/2014 à Kiev.
L'agression militaire, précédé du massacre de la maison des syndicats, le 02 mai 2014, à Odessa ont fini par le convaincre de rejoindre le Donbass et de soutenir le courageux peuple russophone qui résistait face à la répression et les exactions commises par le régime des putschistes de la junte de Kiev.
Je vous invite à écouter ce jeune et courageux volontaire Français apolitique, présent depuis un peu plus de deux ans et demi.
Bon visionnage.


Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                            Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon PAYPAL 
Western Union 


mercredi 30 août 2017

Donetsk: reportage vidéo avec Miguel Puertas et Erwan Castel dans le quartier de l'aéroport


Il y a quelques jours en arrière, mon ami et fidèle camarade d'infortune, Erwan Castel m'a contacté pour savoir si je serais intéressé pour le suivre lors d'une visite guidée dans le secteur de l'aéroport de Donetsk, pour le blogger Catalan, Miguel Puertas.

Il va sans dire que le projet m'intéressait fortement. Ma réponse fut bien entendu positive à cette proposition.

Miguel Puertas est un blogger hispanophone faisant de l'information sur le conflit se déroulant dans le Donbass. Il est actuellement professeur à l'université technique de Donetsk où il enseigne en Anglais.
Auparavant, il enseignait en Lituanie, pays qu'il a dù quitter suite aux persécutions qu'il a subies suite à son engagement en faveur de la population russophone d'Ukraine.

Depuis maintenant plus d'un an, Miguel habite Donetsk d'où il informe ses compatriotes, mais aussi le monde hispanophone et anglophone de la situation dans le Donbass.

Ce lundi 28 août, en sa compagnie et avec un guide, habitant du quartier, Erwan Castel, partageant le quotidien des habitants, nous nous sommes rendu dans ce secteur devenu à ses propres dépens célèbre.
Ce secteur, c'est la zone de l'aéroport de Donetsk, qui avant la guerre faisait la fierté des habitants de Donetsk, mais aussi de toute la population du Donbass.
Aujourd'hui et ce depuis 2014, ce secteur globalement détruit par les combats de 2014/2015 est devenu une zone triste, où ne règne qu'un silence de mort perturbé uniquement par les bombardements quasi quotidiens de l'armée ukrainienne.

Je remercie Erwan de m'avoir offert la possibilitée de faire ce reportage, ainsi que Miguel Puertas pour ce moment de fraternité, mais aussi d'émotions partagées ensemble.

C'est un reportage que vous ne verrez pas dans les médias mainstream, car malheureusement les médias occidentaux pratiquent la politique de l'édredon. Ils ne veulent pas que vous voyiez ces images et ce genre de vidéo, car ça va à l'encontre de leur vision et de la propagande diffusée par l'otan et son bras armé, l'armée ukrainienne et la junte putschiste de Kiev.

Bon visionnage les amis et à bientôt pour d'autres reportages.

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                     Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon paypal me 
Western union 









lundi 28 août 2017

Donetsk: hommage à la mémoire des enfants tués par l'armée ukrainienne


Ce matin, lundi 28 août 2017, avait lieu dans le district de Kalininsky à Donetsk, une cérémonie en hommage aux enfants morts dans le Donbass libre depuis 2014.


Plusieurs officiels de la République populaire de Donetsk (DNR) étaient présents à cet hommage.
Parmi eux, plusieurs responsables de district de Donetsk.
Edouard Basurin, porte-parole du ministère de la défense était aussi présent, pour rendre hommage aux enfants, victime du régime de Kiev et de sa haine pathologique contre les russophones du Donbass, mais aussi envers ceux qui vivent dans les territoires temporairement occupés par l'armée ukrainienne, ou en Ukraine.

La cérémonie était présidée par le ministre de l'information, Igor Antipov.

Une minute de silence fut observée par les participants et plusieurs personnes prirent la parole pour cet hommage particulièrement émouvant avers ces enfants qui ne sont plus parmi nous.

Après le recceuillement et les discours, des enfants, suivi d'adultes et des officiels ont déposé des fleurs et des jouets devant le monument situé dans le parc de la victoire du district de Kalininsky.

L'émotion parmi les participants était palpable, même parmi les "journalistes".

Pour rappel, 101 enfants sont morts depuis le déclenchement de l'opération punitive contre la population russophone du Donbass au printemps 2014 par la junte putschiste de Kiev.
Ce régime criminogène est soutenu depuis 2014 par Washington, l'union européenne et le Canada, militairement, économiquement et médiatiquement.

Quelques photos de la cérémonie:













Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                              Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci beaucoup pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

Mon PayPal Me 
Westnern Union (depuis un bureau de poste ou depuis leur site internet)
Mon R.I.B:





jeudi 17 août 2017

Donetsk : un terroriste du régime de Kiev mis hors d'état de nuire


Hier, le mercredi 16 août, nous avons appris l'arrestation d'un terroriste ukrainien à Donetsk.

L'arrestation de ce saboteur envoyé par le régime de Kiev a eu lieu au mois de février, mais pour d'évidentes raisons de sécurité et pour protéger les investigations qui ont suivi, nous ne l'avons appris qu'hier par la voix du MGB, le service de sécurité intérieure de la République populaire de Donetsk (DNR).

Oleg Viktorovich,son nom, est né en 1976. Il a été mobilisé dans l'armée en avril 2014 par la junte putschiste de Kiev. Il a bien entendu, participé aux crimes commis contre le peuple du Donbass, dans la pseudo opération antiterroriste déclenché suite aux référendums populaires du printemps de la même année.

Il a commencé ces "faits d'armes" comme sapeur du génie dans la LNR, puis ensuite dans la DNR dans le secteur de Marioupol.

Ensuite, il a suivi une formation de sniper. De ses propres aveux, ce criminel a tué plusieurs personnes, dont des civils. Visiblement, ça ne devait pas lui suffire, c'est pourquoi, lorsque le SBU (service de sécurité du régime de Porochenko)  lui a proposé une formation pour commettre des attentats dans le Donbass libre, il a accepté ce nouveau défi.

Une fois sa formation terminée, Oleg se rend à Donetsk muni d'un faux passeport. Il effectue dans un premier temps du repérage, il ne connait pas la ville, du renseignement, reçoit de l'argent, des armes et des explosifs qu'il cache dans une maison qu'il a loué.

Sauf que des complices de ce terroriste ont été arrêtés dans la région de Lougansk. Car d'autres saboteurs appartenant à la même unité que lui opéraient dans la LNR.
L'objectif de cette action terroriste était la tour de transmission du signal de télévision, dans le district de Pétrovski, dans le sud-ouest de la ville de Donetsk.

Fin de partie pour ce criminel et ses complices, mais le MGB reste bien entendu en alerte, car le régime de Kiev continue à former des groupes terroristes et d'autres tenteront à leur tour de commettre des actes terroristes contre les infrastructures et les civils des deux jeunes républiques.

Le combat continu...
L'arrestation du terroriste ukrainien :

Source :
le site du MGB

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                              Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

MON PAYPAL ME 






jeudi 3 août 2017

République populaire de Donetsk (DNR): bilan matériel et humain 3 ans après le début de la guerre

                           monastère orthodoxe à Iverski et au fond à gauche les restes de l'Aéroport de Donetsk

Depuis maintenant plus de 3 ans, une guerre ravage le Donbass.

Cette guerre déclenchée par le régime de Kiev, au printemps 2014, visait la population civile qui demandait une fédéralisation au sein de l'Ukraine et la préservation des différences culturelles et linguistiques dans le Donbass. Cette opération militaire ne devait durer que 3 mois selon les déclarations aussi enflammées que ridicule des putschistes qui venaient de prendre le pouvoir par les armes à Kiev en février 2014. La population locale ne l'entendait pas de cette oreille et passer les premiers moments de stupeur suite à l'arrivée des chars et de l'infanterie ukrainienne, les premières milices de défense populaire se constituèrent avec des mineurs, des ouvriers, des policiers et des déserteurs de l'armée.

Par la suite et très rapidement, des volontaires étrangers du monde entier se précipitèrent dans le Donbass pour venir en aide à la population et cette milice naissante qui résistaient à un pouvoir qui montrait par sa brutalité son véritable visage. Car en plus des blindés, le régime nouvellement en place à Kiev enverra aussi des lances-roquette multiple (système grad), de l'artillerie, des avions de combat et des hélicoptères.

Pour comprendre pourquoi le peuple du Donbass résiste contre la junte de Kiev, ces deux vidéos me semblent essentielles. Après avoir entendu le "président" ukrainien et ce "journaliste", ce n'est pas difficile de comprendre que les 2 jeunes Républiques ne réintégreront jamais l'Ukraine des factieux génocidaire. Je les comprends...

                                                   Les pertes humaines

Depuis le début du conflit, 4478 personnes sont mortes dans la DNR, dont 605 femmes, 3873 hommes et 75 enfants de moins de 18 ans.
Rien que depuis le début de l'année 189 décès sont à déplorer, dont 165 soldats et 24 civils dont un enfant de moins de 18 ans.

Le dernier recensement en Ukraine remonte à décembre 2013. J'estime à environ 2,5 millions le nombre d'habitants dans la DNR. Peut-être un peu plus, peut-être un peu moins, difficile évidement en temps de guerre d'avoir des chiffres fiables, mais ça me semble un peu près correct comme estimation.

En partant de ce chiffre de 2,5 millions de personnes et en comparant le nombre d'habitants en France, les pertes humaines seraient de 119 415 morts, soit grosso modo l'équivalent des habitants d'une ville comme Besançon.
Pour la Belgique ça représenterait l'équivalent de 20 145 morts et 14 487 décès pour la Suisse en pourcentage d'habitants.


                                                       Les destructions

Depuis le début de la guerre, 11 390 infrastructures ont été détruites ou endommagées.

6241 immeubles ou maisons
769 lignes électriques ou transformateurs
176 chaudières collectives
49 canalisations d'eau
2669 canalisations de gaz
14 matériaux liés aux traitement des eaux usées
102 établissements de santé (hôpitaux, cliniques, pharmacie etc)
513 écoles et jardins d'enfants
59 établissements d'enseignement technique
62 établissements d'enseignement supérieur
26 lieux dédiés au sport (stade, gymnase etc)
54 institutions culturelles, comme des musées
240 infrastructures routières, comme des ponts, routes, ronds-points etc
60 sites de productions industrielles
89 commerces
et 267 autres destructions non classifiées comme les gares routières ou ferroviaires.

Source de l'article : ministère des situations d'urgences


Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                             Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions par virement avec le rib ci-joint, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges (environ 85 euros), le budget nourriture (environ 110 euros) et divers frais comme mes déplacements en transports en communs et le téléphone ( environ 8 ou 9 euros).
Merci pour votre soutien et vos messages de solidarité.
Sébastien.

MON PAYPAL